Alain de Mers-el-Kébir

Accueil Associations Liens vers sites Mes livres Promotions

Alain est né à Mers-el-Kébir où il a vécu son enfance et son adolescence

 il chante son village, ses amis, l'Oranie, l'Algérie ... sa vie.

 

Alain

 

Les  chansons

 

 

***

 

*

Alain 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

Les vidéos

 

The météores 1965

 
Idefix le 13 juil  1978

 

Idefix le 31 dec 1983

 

 

 

***

 

 

 

Le parcours

 

« Mon début dans la musique », c’est avec mon premier instrument, un bidon d’huile découpé avec des élastiques, puis je suis passé  l’harmonica.

 

J’ai commencé à apprendre le solfège et la guitare à Oran en 1960, chez Mr SERNA qui habitait à coté du terminus des bus qui desservait Oran. J’ai donc fait les deux en même temps, même si le solfège ne me plaisait pas. J’ai appris avec lui jusqu’en 66. Il est vrai que j’ai plus vite progresser à la guitare qu’au solfège. Mais il fallait des bases, au moins pour déchiffrer les partitions. Tu sais à l’époque, on faisait tout au crayon et si j’étais capable de lire et de reproduire, c’est autre chose d’écrire ce que l’on a composé. Tout ce que j’ai composé à l’époque est resté en l’état et je n’ai pas pris de note.

 

J’ai commencé à apprendre le banjo et le bandonéon mais la guitare était mon dada, comme beaucoup de jeunes gens à l’époque. Donc,  j’ai simplement approfondi  la guitare et jouer divers groupe d’Oran et forcément avec des arabes, car il n’y avait plus qu’eux. Les autres européens que je fréquentais, même les musiciens ne se lançaient pas. Ils étaient frileux et attendaient le départ vers la France. Je ne les voyais que pour les surprises parties privées.

Dès le début, 1962, j’ai donc fréquenté des groupes de concerts comme on dit mais aussi quelques bals avec « The Météores », à Mostaganem, à Arzew et un à la boite de nuit de Canastel, Ain el turck et les plages de la corniches…je suis même passé deux fois à la télé Algérienne en 65 (j’ai un film muet d’un des passages qu’un ami a fait en direct au Studio de la télévision)  Pour les concerts, c’était dans les bars où il n’y avait que des garçons et dans les bals, il n’y avait pas beaucoup de femmes.

 

Arrivé en France, un ami musicien (pied noir de Tunisie ) qui travaillait  à la DCN, m’a demandé si je voulais aller faire un remplacement. Il avait besoin d’un guitariste. Ce que j’ai fait puis il m’a fait connaître d’autres musiciens de Nantes et j’ai été embauché avec un orchestre de 1968 à 1990 comme guitariste chanteur. Après un court arrêt de 2 ans car j’étais fatigué de la vie de musicien de bals, j’ai repris et jouer avec d’autres orchestres jusqu’au 31 janvier 1999 ou j’ai cessé d’aller sur scène. En 1995, j’ai eu mon premier ordinateur avec carte sons midi, et j’ai compose une dizaine de chansons que j’ai joué dans les bals.

Puis je t’ai connu, et la suite tu la connais

J’ai fait avec mes moyens et mes souvenirs pour raconter mon histoire et par la même occasion, modestement un pan de l’histoire.

 

 

Les chansons d'Alain Boulc'h

Voir son blog : alainboulch.unblog.fr

       

        A coeur d'enfance et de tendresse

        A l'est ou à l'ouest

        A mes enfants

        A nos marins de juillet 40

        A toi notre reconnaissance

        Abandonné

        Abdel Kader

        Aïe Marina (en Espagnol)

        Aïe Marina (en Français)

        Al Mersa Kébir

        Au cirque de ton Kébir

        Au fil du temps

        Au soleil de l'amour

        Ballade de rêve

        Belagh fou mok

        Boulangerie Albanez

C'est pas joli mais c'est comme ça

Ce joli ventre rond

Cerf-volant

Ces jours merveilleux

Ces objets du passé

Cool mon Alexis

Dans mon coeur pour longtemps

Dis papa

Elle est belle mon Algérie

Escala à Rio

Falso

Faudrait se réveiller

Hier soir à la télé

J'ai pris un autre chemin

J'aime Alfonso "el barbudo"

J'me sens pas vieux

Je n'ai pas su bien m'y prendre

Je sais qu'un jour je reviendrai

Je suis de Mers-el-Kébir

Kébir expressiones

La 9ème Compagnie

Là-haut  je me voyais

La banlieue

La lavativa

La Marsa

La pêche à la ligne

La Saint-Michel

La Traction de mon père

Le Boulevard

Le centre du monde

Le cinéma permanent

Le cordonnier de Saint-Michel

Le grand saut

Le jardin de mon père

Le monde n'est plus comme avant

Le plus beau village du monde

Le vieux musicien

Les filles de là-bas

Les gamins des Castors

M'man

Mers el-Kébir

Mes batailles

Mes si belles nuits

Mon Aurélien

Mon bon copain

Mon premier cinéma

Mon très beau carrico

Moussa le porteur d'eau

Myriam

Notre pointe d'accent

Nous vieillirons ensembles

On ne peut pas les louper

Oran mon amour

Papy, mamie réveillés

Pendant que je t'aimais

Pépeta

Postale

Pour elle

Pour la plage ou pour la mona

Pour ma Clara

Pourquoi

Préjugés

Santa-Cruz

Si je pouvais

Socca

Souviens toi Kébirien

Trop petites mes ailes

Un drôle d'accent

Un tic tac dans ma tête

Une pointe d'accent

Voici la vérité

Yasmina